Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/2023b18f2e9eee61d9e3621092755894/mbcompostela/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5005
Les villes jacquaires | Marcel Bouvier Compostela

Les villes jacquaires

Le long des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, les randonneurs prendront plaisir à visiter et contempler les plus belles villes et les plus beaux villages jacquaires de France et d’Espagne.

Chaque jour, dans ces villes et villages différents acteurs œuvrent pour faire vivre le chemin. Ces lieux empreints d’histoire ont joué un rôle important dans les échanges humains et culturels à l’époque médiévale, aujourd’hui encore ils participent à la convivialité et à l’esprit, si particulier du chemin.

Du Puy-en-Velay à Conques, de Rocamadour à Lectoure ou encore de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago de Compostela, les pèlerins seront surpris par la beauté de ces endroits et de leur patrimoine culturel et architectural.

Les monuments jacquaires inscrits à l’Unesco

En 1987, les chemins de Compostelle ont été désignés premier « Itinéraire Culturel Européen » par le Conseil de l’Europe. Cette dénomination a permis de mettre en lumière la valeur universelle du chemin.

LES CHEMINS FRANÇAIS

En 1998, l’Unesco classe 71 monuments, dont 64 monuments individuels et 7 ensembles, des différents chemins français sur la liste du Patrimoine Mondial. Ces monuments sont reconnus comme étant les principaux jalons sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

Voici quelques-uns des monuments classés que vous pourrez contempler en marchant vers Compostelle :

  • Sur la Via Arverna : la basilique Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand, la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadour à Rocamadour.
  • Sur la Route du Puy-en-Velay : la cathédrale Notre-Dame et l’hôtel-Dieu au Puy-en-Velay, le pont dit «des pèlerins» sur la Boralde à Saint-Chély-d’Aubrac, le pont Vieux à Espalion, le pont sur le Lot à Estaing, l’abbatiale Sainte-Foy et le pont sur le Dourdou à Conques, la cathédrale Saint-Etienne et le pont Valentré à Cahors, l’abbatiale Saint-Pierre et le cloître à Moissac, la porte Saint-Jacques à Saint-Jean-Pied-de-Port.
  • Sur le Chemin d’Arles : la ville d’Arles, la basilique Saint-Sernin et Hôtel-Dieu à Toulouse, la cathédrale Sainte-Marie à Auch et l’église Sainte-Marie à Oloron-Sainte-Marie.
  • Sur le Chemin de Cluny : la basilique Sainte-Madeleine à Vézelay.
  • Sur le Chemin de Saint Guilhem : l’ancienne abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert, le pont du Diable à Saint-Jean-de-Fos et l’ancienne abbatiale à Saint-Gilles.

En plus de ces 71 monuments, l’Unesco a classé 7 tronçons de la Route du Puy-en-Velay. Ces 7 tronçons du GR 65 représentent un peu moins de 160 km le long de la Via Podiensis :

  • De Nasbinals à Saint-Chély-d’Aubrac : 17 Km
  • De Saint-Côme-d’Olt à Estaing : 17 Km
  • De Montredon à Figeac : 18 Km
  • De Faycelles à Cajarc : 22,5 Km
  • De Bach à Cahors : 26 Km
  • De Lectoure à Condom : 35 Km
  • De Aroue à Ostabat-Asme : 22 Km

 

LE CHEMIN ESPAGNOL

Contrairement à la France, le Camino Francès en Espagne a été inscrit à l’Unesco dans son intégralité en 1993. Son inscription s’articule autour d’un « paysage linéaire continu allant des cols des Pyrénées à la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle », avec 166 villes ou villages et plus de 1800 bâtiments allant du Xlle au XXe siècle.